Coupe d'une cellule

Les membranes cellulaires sont en quelque sorte de minuscules “piles” électriques, dont il est possible de mesurer la tension produite: pour être plus précis, il existe, de part et d’autre des cellules nerveuses saines, une différence de potentiel de l’ordre de 90 mV (millivolts), tandis que dans les autres cellules, cette tension tourne autour de 70 mV et chez les personnes âgées, ces valeurs ont tendance à descendre autour de 60 mV, car les “piles” sont désormais en train de se décharger. 

Lorsque certaines cellules sont malades (à cause d’une infection, un traumatisme, une pathologie dégénérative, ou pour toute autre raison), elles perdent leur réserve d’énergie électrochimique. Par conséquent, une cellule qui devrait avoir une tension de 70 mV, ne mesurera que 55-60 mV; si ensuite cette tension descend au-dessous de 30 mV, nous avons une cellule nécrosée, c’est-à-dire la mort de la cellule.

Quand ces minuscules “piles” présentes dans notre corps se déchargent, l’organisme en ressent les conséquences sous forme de douleurs (au dos, aux os, aux articulations), d’inflammations, de blessures qui ne cicatrisent pas, etc. 
Pour que toutes ces cellules puissent retrouver un fonctionnement normal, il faut donc leur donner l’énergie nécessaire pour les “recharger”.

Lorsque nous approchons notre corps d’une “source” capable de fournir des champs électromagnétiques pulsés à fréquences variables, les cellules “captent” ces fréquences et commencent à se “recharger” naturellement; évidemment, pour retrouver un fonctionnement cellulaire le plus normal possible, la thérapie peut durer de quelques jours à quelques semaines, parce que les facteurs de conditionnement peuvent être nombreux (par exemple, le type de cellule, le niveau de “déchargement”, le caractère chronique ou aigu de la maladie, la rapidité de réponse de chaque organisme). 

Par conséquent, pour obtenir le résultat désiré, et ne pouvant pas savoir a priori sur quelle fréquence d’excitation sont réglées les cellules “déchargées”, il est nécessaire de posséder des générateurs en mesure de créer des impulsions de fréquences couvrant toute la gamme concernée.

Toutes les cellules du corps seront ainsi excitées, les cellules déchargées se rechargeront et retrouveront un équilibre normal, tandis que les cellules entièrement chargées et saines ignoreront ces impulsions.